2010WWRC Press Release

Girl Power Propels Team Canada over Finland

Richmond, B.C. - When Team Canada struggled today at the 2010 World Wheelchair Rugby Championship, what they needed was a little girl power. Though Canada trailed Finland by as much as four points during the first quarter, a lineup featuring Miranda Biletski and Erika Schmutz helped the team take back the momentum and come out with another win.

The Canadians got off to a rocky start against #11-ranked Finland, racking up a series of violations and fouls early that resulted in turnovers. The speed of Finnish star Leevi Ylönen, who impressed fans with his 32-goal game yesterday against Sweden, also proved difficult to contain. By the end of the first quarter, the Canadians found themselves down 10 to 13.

Though Canada was able to re-group in the second quarter, getting Finland to turn the ball over proved to be more difficult. Luckily, London’s David Willsie and Owen Sound’s Jason Crone amped up the team’s intensity and it wasn’t long before Canada forced two twelve-second violations in a row and found themselves up 21 to 20.

Team Canada didn’t pull ahead, however, until a lineup featuring Windsor’s Schmutz and Regina’s Biletski came on the court alongside BC’s Garett Hickling and Harrow, Ontario’s Mike Whitehead. Schmutz and Biletski are two of only five female athletes at the event and they both provided key stops and steals. Biletski, who didn’t play in yesterday’s match against Great Britain, was particularly impressive during her first major international game.

“We got off to a bit of a slow start, but that just proves out training and how it paid off,” said Biletski after the game. “This is my first major tournament. I’m the baby of the group, so I get a little sheltered by the boys. It’s an awesome, an amazing experience.”

The lineup played the bulk of the second half, propelling Canada to a 55-46 victory. When the buzzer sounded, a sold-out crowd of school children went wild banging thunder sticks and doing the wave. They later crowded the court to get autographs from their favourite players.

“This is my first World Championships and to have it here in Vancouver is amazing: the fans, the support, the people, having family here,” said Schmutz. “It’s been very intense. Everyone is here to play and everyone is here to win. No one wants to go home losing.”

Even the Finnish team was happy with the way the game turned out.

“It was an amazing game,” said Finnish captain Toni Pilspanen. “We didn’t expect it to be like this. It gives us encouragement for the next game. It was great fun.”

On the other court, Team Sweden and Team Great Britain battled it out in a game that came down to the final seconds. Great Britain lost yesterday against Team Canada and a loss in this game would bump them out of medal contention. With only a few seconds remaining, GB was down 46-45 with the ball. Mandip Sehmi passed the ball to Ross Morrison, but it went wide and the young Swedish team claimed the victory.

“We had to win,” said Sweden’s Per-Johan Uhlmann. “Losing a game is the worst thing that could happen.”

“It was a tough game,” said British player Mandip Sehmi. “Another pass would have made the difference. It’s just unfortunately, really…but we showed a lot of character coming back the way we did.”

The action continues tonight at the Richmond Olympic Oval, when Canada will take on Germany at 7 pm.

Team Canada’s quest to become 2010 world champions on home soil continues with the following games:

Wednesday, Sept 22 7 pm Canada vs. Germany
Thursday, Sept 23 Noon Canada vs. Sweden
Friday, Sept 24 7 pm Canada vs. USA

Photographs of today's games are available at http://www.2010wwrc.com/media/media-kit. Please credit BC Wheelchair Sports Association (BCWSA)/Kevin Bogetti-Smith.
 À diffuser dès réception
Le 22 septembre 2010

La puissance des filles permet au Canada de dominer la Finlande au
Championnat du monde de rugby en fauteuil roulant de 2010
Équipe Canada présente une fiche de 2-0 et rejoue ce soir à 19h00

Richmond, CB — Équipe Canada peinait aujourd'hui au Championnat du monde derugby en fauteuil roulant de 2010, mais elle s'est tirée d'affaires  grâce à la puissance de ses athlètes féminines. Alors que le Canada tirait de l'arrière par quatre buts au cours du premier quart-temps, la ligne mettant en vedette Miranda Biletski et Erika Schmutz a aidé l'équipe à reprendre le momentum et à décrocher une autre victoire.

Les Canadiens ont connu un mauvais départ contre la Finlande, classée 11e, commettant plusieurs infractions et fautes au début du match, qui ont provoqué des revirements. De plus, ils ont eu du mal à contenir l'étoile finlandaise Leevi Ylönen, extrêmement rapide, qui avait impressionné les fans la veille en marquant 32 buts contre la Suède. À la fin du premier quart-temps, les Finlandais avaient pris une avance de trois buts, 13 à 10.

Même si le Canada s'est ressaisi au deuxième quart-temps, il s'est avéré plus difficile de faire perdre le ballon aux Finlandais. Mais David Willsie, de London, et Jason Crone, d'Owen Sound, ont contribué à intensifier le jeu du Canada, qui n'a pas mis longtemps à provoquer deux infractions des 12 secondes de suite, pour se retrouver en tête 21 à 20.

Équipe Canada n'est toutefois pas parvenue à se détacher tant que la ligne mettant en vedette Miranda Biletski, de Regina, et Erika Schmutz, de Windsor, n'a pas fait son entrée sur le terrain, épaulées par Garett Hickling et Harrow, de Colombie-britannique, ainsi que l'Ontarien Mike Whitehead. Schmutz et Biletski sont deux des cinq athlètes féminines seulement qui participent à ce Championnat du monde, et elles ont toutes les deux effectués des arrêts et des interceptions clés. Biletski, qui n'avait pas joué hier contre la Grande-Bretagne, a été particulièrement impressionnante à son premier grand
match international.

«Nous avons été plutôt lents à démarrer, mais cela a mis en valeur notre condition physique, qui a payé en bout de ligne» a analysé Biletski après le match. «C'est mon premier tournoi international important. Je suis le bébé du groupe, si bien que les gars me dorlottent un peu! C'est fantastique, quelle expérience incroyable!»

Cette ligne a joué la plus grande partie de la deuxième demie, et propulsé le Canada à une victoire de 55 à 46. Lors que la sirène de fin de match a retenti, la foule d'écoliers qui remplissait les estrades était encore en train de brandir des bâtons lumineux et de faire la vague. Ils ont ensuite envahi le terrain pour demander des autographes à leurs joueurs favoris.

«C'est mon premier Championnat du monde, et c'est fantastique que ce soit ici, à Vancouver, avec tout ce soutien des fans et des membres de nos familles» précise Schmutz. «Le jeu est vraiment intense. Tout le monde est venu pour jouer et tout le monde est venu pour gagner. Personne ne veut rentrer chez lui en ayant perdu.»

Même l'équipe finlandaise était satisfaite de la partie. «Ça a été une très bonne partie» reconnaît le capitaine finlandais Toni Pilspanen. «On ne s'attendait pas à ce que les choses tournent de cette manière. Ça nous encourage pour notre prochain match. Nous avons eu beaucoup de plaisir à jouer.»

Sur le deuxième terrain, les formations de la Suède et de la Grande-Bretagne
s'affrontaient, et la partie a été indécise jusqu'aux dernières secondes. Les deux équipes avaient perdu leur match d'ouverture, si bien qu'une autre défaite réduirait à néant leurs chances de se qualifier pour la ronde des médailles. Alors qu'il ne restait que quelques secondes à jouer, la Grande-Bretagne tirait de l'arrière 45-46, mais était en possession du ballon. C'est alors que Mandip Sehmi a tenté une passe vers Ross Morrison, mais a
manqué son coup et le ballon est sorti, si bien que la jeune équipe suédoise a remporté la victoire.

«Nous devions absolument gagner ce match» a admis le Suédois Per-Johan
Uhlmann, «Perdre le match est la pire chose qui pouvait nous arriver.»

«Ce fut une partie difficile» a analysé le joueur britannique Mandip Sehmi qui
ajoute : «Si nous avions réussi une passe de plus, cela aurait fait la différence. C'est vraiment malheureux... mais nous avons montré à tous que nous avons du caractère en revenant de l'arrière comme nous l'avons fait.»

L'action se poursuit ce soir à l'anneau olympique de Richmond, alors que le Canada affrontera l'Allemagne à 19 h 00.

- 30 -